L’économie genevoise pourrait engendrer plus d’argent si les actifs pouvaient habiter dans le canton de Genève.

700 millions de francs environ de plus par an. Ce sont les résultats d’une étude commanditée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Genève et du Département de l’aménagement, du logement.

Environ 100 000 personnes qui travaillent à Genève vivent en France voisine ou dans le district de Nyon, et 40% d’entre elles seraient prêtes à venir ou revenir à Genève si elles trouvaient un logement.

La réaction du conseiller d’Etat genevois chargé du de l’aménagement, du logement et de l’énergie, Antonio Hodgers :

Antonio Hodgers Conseiller d’Etat genevois chargé du de l’aménagement, du logement et de l’énergie

L’étude au complet est à retrouver sur le site de la ccig.