Une découverte majeure dans la lutte contre le virus Ebola.

Elle a été faite par une équipe de chercheurs genevois, des HUG et de l’UNIGE, qui a réussi à définir une « formule ». Elle permet en fait de savoir comment un vaccin stimule le système immunitaire contre le virus, par test sanguin, grâce à des marqueurs inflammatoires.
La Doctoresse Angela Huttner, chef de clinique au service de maladies infectieuses aux HUG:

 

La Doctoresse Angela Huttner Chef de clinique au service de maladies infectieuses aux HUG


Pour rappel, la dernière épidémie d’Ebola qui a touché plusieurs pays en Afrique de l’Ouest a causé la mort de plus de 11 000 personnes en 2014 et 2015.