Un tribunal du Minnesota a bloqué la sortie d’un mini-album posthume de Prince, prévu à l’occasion du premier anniversaire de la mort du chanteur américain, ce vendredi.

À la demande des héritiers, un juge a émis une injonction temporaire interdisant la parution de l’EP « Deliverance », contenant six titres inédits enregistrés entre 2006 et 2008 par le Kid de Minneapolis.

Le tribunal a ordonné à Ian Boxill, l’ingénieur du son de Prince, de restituer « tous les enregistrements originaux, les copies analogues et numériques, et toute œuvre dérivée  » du chanteur.

Collaborateur de longue date de l’interprète de « Purple Rain », il est à l’origine du projet. Après la mort de Prince, Ian Boxill a coproduit et mixé ces inédits (« Deliverance », « I Am », « Touch Me », « Sunrise Sunset », « No One Else » et une nouvelle version de « I Am ») afin d’en faire un mini-album.

Mercredi, « Deliverance », le premier titre extrait de l’EP avait atteint la première place du classement iTunes des meilleurs singles rock. Il a depuis été retiré de la plateforme musicale.