Choisissez votre radio
Connect with us

Arena of Valor – Interview de Ramon Hermann de Tencent


Gaming

Arena of Valor – Interview de Ramon Hermann de Tencent

Arena of Valor – Interview de Ramon Hermann de Tencent

Dikran Avakian: Aujourd’hui, j’ai la chance d’être avec Ramon Hermann. Bonjour Ramon, tu es le directeur Esport de Tencent America. Ici à Cologne, à l’occasion de la Gamescom, Tencent présente la version Switch du jeu Arena of Valor. Et puis, avec l’ESL, un grand tournoi est également organisé sur Arena of Valor. Tout d’abord, est-ce que tu pourrais nous expliquer quel genre de jeu est Arena of Valor?

Ramon Hermann: Bien sûr! Arena of Valor est un MOBA (Arène de bataille multijoueur en ligne) mobile. Il est dans la catégorie des jeux MOBA existants, mais on en a fait un jeu portable. Et nous sommes sur le point de débuter notre seconde saison de tournois compétitifs ici. 

D.A: Tencent a décidé de porter le jeu sur Nintendo Switch. Comment cette idée est-elle venue?

R.H: Si vous regardez la Switch. Et si vous regardez les jeux portables. Ils sont vraiment très similaires. Que ce soit en ce qui concerne la plateforme, le design, la manière dont les choses fonctionnent. Et étant donné qu’il n’y avait pas de MOBA sur cette console, on s’est dit que c’était une opportunité pour nous de migrer vers l’univers des consoles. C’était opportun. Et en plus, on aime beaucoup la Switch. 

Hormis la Bêta fermée, c’est la première fois à Cologne que nous pouvons jouer à la version Switch de Arena of Valor. C’est une première mondiale!

Oui, c’est la première fois que nous pouvons montrer ce jeu ici. Nous sommes encore en train d’effectuer quelques réglages techniques avant de pouvoir offrir ce jeu au monde entier. Mais nous prévoyons une sortie du jeu dans le courant du mois de septembre. 

Est-ce que Tencent vise une cible différente avec la version Switch d’Arena of Valor?

Je pense en effet qu’il y a définitivement pour nous une opportunité d’atteindre une cible légèrement différente. Pour les personnes qui ont toujours été intéressées par les jeux MOBA, mais qui n’y ont pas encore joué sur téléphone, cela va être très intéressant pour eux de commencer à jouer à un MOBA sur console.

Est-ce que le marché des consoles est important pour Tencent?

Si l’on dirige nos regards vers l’Occident, les consoles sont un énorme segment de notre audience potentielle. Donc, c’est définitivement un marché qui nous intéresse énormément. 

Est-ce qu’il y a des différences entre la version mobile du jeu et la version console?

Oui, il y en a quelques-unes. La différence majeure, ce sont les commandes de jeu qui  fonctionnent de manière différente. Sur téléphone, on n’utilise que l’écran tactile. Sur la Switch, on a la possibilité d’utiliser la manette. Cela donne donc une manière différente de contrôler son personnage au sein du jeu. C’est donc une grande différence. Une autre différence notable, ce sont les graphismes. Il y a une plus haute résolution sur Switch. La définition est meilleure. Et lorsque l’on joue sur un téléviseur, les graphismes restent incroyables. Une autre différence majeure qui nous enthousiasme, c’est l’option de jouabilité globale. On peut jouer avec le même compte sur la Switch, quelque soit le lieu du monde dans lequel on se trouve, et cela à partir du moment où l’on a du réseau. 

Est-ce qu’il y a du Cross-platform? Est-ce que les joueurs Switch pourront jouer avec les joueurs mobile? 

Non. Malheureusement, le jeu ne sera pas Cross-platform. 

Il y a quelques semaines, il y a eu une Bêta fermée de Arena of Valor sur la Switch. Pourquoi est-il est important de faire une Bêta fermée?

C’est pour nous une excellente manière de tester si le jeu fonctionne comme nous le voulons. Et cela, particulièrement lorsque nous accueillons plus de joueurs sur notre système. Parfois, ces tests nous permettent de corriger certains détails techniques. C’est pour cela que nous faisons ces tests. Pour pouvoir assurer que le jeu tournera de manière fluide lors de sa sortie. Mais il est aussi important pour nous de recueillir les impressions de nos joueurs, de notre communauté. De voir de quelle manière ils réagissent à notre jeu. Pour l’instant, tout a été vraiment très positif. Nous sommes impatients d’être en septembre!

Et pourquoi pas une Bêta ouverte?

On voulait simplement gérer le nombre de personnes qui allaient jouer au jeu. Et ainsi être sûrs que nous n’allions pas surcharger nos serveurs. 

 

Suite à cette Bêta, j’imagine que les retours des joueurs sont importants pour Tencent?

Oh oui! Nous avons une communauté active en Occident. Ils sont très présents sur les réseaux sociaux, sur Reddit, sur ce genre de canaux. On écoute ce qu’ils disent à propos du jeu. Ce qu’ils aiment. Et ce qu’ils aiment peut-être un peu moins. On peut donc répondre à toutes ces remarques et les transférer à nos équipes de développement. 

En parlant de l’Europe, en parlant de l’Occident, que penses-tu du marché européen?

C’est un marché passionnant pour nous. Mais c’est aussi un marché avec un peu plus de challenges. Surtout en ce qui concerne le marché mobile. Si l’on regarde la Chine, et d’autres pays asiatiques, les jeux mobiles y sont beaucoup plus populaires. Dans ces pays, ce sont les jeux sur mobile qui ont commencé à dominer le marché. En Europe et aux Etats-Unis, on en est encore qu’au début. Les joueurs sont à peine en train de commencer à considérer le téléphone comme une plateforme sérieuse pour jouer. Et cela particulièrement lorsqu’il s’agit d’Esport. C’est assez nouveau. Et particulièrement en ce qui concerne les jeux MOBA, puisque les gens ont plutôt tendance à voir le PC en tant que plateforme de prédilection pour l’Esport. On est donc un peu dans une phase de transition lente. Mais nous avons assisté à une première saison de tournois avec une bonne progression. Donc, nous sommes ravis d’assister à cette seconde saison. 

On peut donc dire que le marché européen est important pour Tencent?

Oh oui, c’est un marché vraiment très important. Et nous sommes très heureux d’être ici.

Arena of Valor, on peut bien sûr jouer à ce jeu sur mobile. Et maintenant également sur Nintendo Switch. L’avantage de ces versions portables, c’est que l’on peut y jouer où l’on veut et quand on veut…

C’est l’accessibilité. Une accessibilité de différentes manières. Premièrement, l’aspect mobile. On peut prendre le jeu avec nous quelque soit l’endroit où l’on va. Cela donne l’opportunité de créer des interactions sociales avec ses amis. Que l’on soit dehors, dans le bus, ou dans un restaurant, il y a souvent assez de temps pour jouer. Car les temps de jeu sont un peu plus courts, comparés aux MOBA traditionnels. C’est approximativement 10 à 12 minutes de jeu. Cela rentre parfaitement dans des laps de temps plus courts. C’est ce qui permet de commencer une partie avec ses amis, et de profiter du jeu. 

Lorsque l’on parle d’Esport sur mobile, cela a l’air un peu inhabituel. Est-ce que tu crois à l’Esport sur mobile?

J’y crois très fortement! Et la raison pour laquelle j’y crois, c’est que j’ai déjà vu arriver le succès de l’Esport sur mobile en Chine, en Thaïlande, au Viêt Nam. Là-bas, l’Esport sur mobile a surpassé l’Esport sur PC. Lors d’événements Live, cela remplit des arènes immenses avec de dizaines de milliers de personnes. Lors des diffusions, il y a des millions de personnes qui regardent ces événements. En Chine, il y a des ligues professionnelles, des athlètes professionnels. Il y a tout ce que l’on peut attendre de l’Esport traditionnel. Ce n’est qu’une question de temps pour que nous rattrapions notre retard ici en Occident, et que nous atteignons une audience similaire.

Et l’Esport sur la Switch?

Pour l’instant, nous n’avons pas encore de projets définis. On va d’abord regarder comment la communauté perçoit le jeu. Et on répondra à cette demande de la meilleure manière possible. 

Les meilleures équipes européennes sont en compétition ici à Cologne. Qu’attends-tu de cette compétition?

C’est le lancement de notre saison de tournoi. C’est un événement durant lequel nous allons revoir les meilleures équipes de la première saison de tournoi. C’est une manière de les remercier d’avoir participé à la première saison. Mais c’est aussi une manière de rappeler à tout le monde que nous ne sommes qu’à quelques semaines du lancement de la saison. Nous sommes enthousiastes de voir la manière dont les choses ont changé, la manière dont les stratégies ont évolué. Et ce dont les équipes sont capables. 

Est-ce qu’il y a des différences entre les joueurs européens et les joueurs américains?

Parfois, les stratégies et la matière du jeu sont un peu différentes. Les gens ont des préférences différentes en ce qui concerne la composition des équipes ou la manière dont ils approchent le jeu. Est-ce qu’ils sont agressifs dès le début ou plutôt à la fin de la partie? Donc, oui, on peut voir quelques différences. Mais le plus souvent, nous avons des tournois internationaux, on voit que les équipes apprennent les unes des autres. Ce ce qui est intéressant par rapport à l’Esport mondialisé. 

Il y a aussi un tournoi d’exhibition, avec des vétérans d’Arena of Valor…

C’est une partie intégrante du tournoi. Nous présentons au public les vétérans de la saison précédente, afin qu’ils puissent montrer ce dont ils sont capables avec le jeu. 

L’intégralité de l’événement est en Streaming Live sur Internet…

Oui, c’est en direct sur toutes les plateformes habituelles. C’est en Live depuis la scène de l’ESL sur notre page Facebook, sur notre compte Twitch, ainsi que sur notre chaîne Youtube. 

A propos de ces médias sociaux, quel est ton point de vue sur le succès de ces Streamings en direct?

Cela a été une très bonne première saison pour nous. Mais l’une des choses auxquelles nous sommes encore en train de penser, c’est de songer à la meilleure plateforme possible pour le jeu sur mobile. Et aussi, le contenu le plus approprié pour cette plateforme. Pour l’instant, nous avons plus ou moins les mêmes formats que les compétitions sur PC, avec des sessions de Streaming plutôt longues. Mais ce n’est peut-être pas forcément le format le plus adapté aux personnes regardant les compétitions sur mobile. On réfléchit à la manière d’être le plus créatif possible pour délivrer des contenus plus courts, qui seraient plus adaptés aux personnes qui regardent sur un téléphone.

Quels sont les compétences nécessaires pour être un bon joueur d’Arena of Valor?

Je pense que cela revient à être un bon joueur en équipe. C’est une question de stratégie, de communication. Il faut parler avec ses co-équipiers. Il faut aussi bien connaître la Map du jeu, et savoir être au bon endroit au bon moment.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui a envie d’être un joueur professionnel de Jeux Vidéo?

Je dirais qu’il faut croire en ses rêves. Jouer aux jeux auxquels on prend du plaisir. S’entraîner le plus possible. Et trouver une équipe avec laquelle on aime jouer. Et ensuite, il faut parler aux développeurs, pour voir les opportunités qu’il pourrait y avoir pour être impliqué, voir les tournois qu’ils proposent afin de s’entraîner et devenir meilleur. 

Est-il possible de gagner de l’argent avec l’Esport? Ou alors, est-ce réservé uniquement à quelques personnes? Quel est ton point de vue?

Pour le moment, pour notre saison de tournois à venir en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique Latine, on a un montant des gains de 200‘000 dollars. Pour la saison qui s’est achevée, nous avions une compétition mondiale avec 500’000 dollars de gains. Il y a donc un peu d’argent en jeu. Et nous voyons de plus en plus d’organismes professionnels qui entrent en scène. Donc, il devrait y avoir un futur avec des personnes qui pourront intégrer des équipes professionnelles et toucher de véritables salaires. 

La prochaine étape? Le prochain rendez-vous? Ce sont les phases finales à Sao Paulo au Brésil, avec le tournoi international d’Arena of Valor?

Oui. Nous sommes très enthousiastes, cette année, de rajouter l’Amérique Latine à notre circuit international de tournois. L’Amérique Latine devient une région à part entière de nos tournois. On organise les Playoffs au Brésil. Cela aura lieu au mois de novembre à Sao Paulo. Cela va être très fun pour nous d’aller là-bas. Et ensuite, le tournoi international d’Arena of Valor aura lieu plus tard dans l’année, avec toutes les équipes internationales qui vont se retrouver. 

Parfois, dans la vie d’une société, il y a des mauvaises nouvelles. Où trouves-tu l’énergie nécéssaire pour aller de l’avant?

Pour moi, cela a toujours été facile de gérer ce genre de choses. Parce que je suis toujours très enthousiaste à l’idée de travailler dans l’Esport. Voir ses idées se concrétiser lors d’événements publics. Voir les joueurs sur scène participer à un tournoi que l’on a conçu et organisé, c’est une très grande satisfaction. C’est ce qui me donne de l’énergie pour surmonter les imprévus. 

En général, comment vois-tu l’avenir de l’Esport?

L’Esport est à moment charnière de son développement. Il prend de l’ampleur. On voit énormément de nouvelles entreprises qui prêtent attention à l’Esport. De nombreuses sociétés dans le domaine du divertissement commencent à nous aborder. Des groupes qui envisagent d’apporter du contenu à leurs chaînes. De grandes marques qui réfléchissent à la manière dont ils pourraient s’impliquer. Donc, c’est très excitant de voir que l’Esport grandit et devient de plus en plus populaire. On voit aussi des équipes de sports plus traditionnels qui s’y intéressent. Aux Etats-Unis, il y a des équipes de basketball qui investissent dans les équipes d’Esport. En Allemagne, il y a quelques équipes de Bundesliga qui entrent en contact avec nous pour s’impliquer dans le processus. C’est donc une période très excitante pour l’Esport. 

Donc, ton point de vue, c’est que tu crois que cela va croître encore plus?

Aucun doute à ce sujet!

Pas d’effondrement?

Non.

Pas d’éclatement de la bulle?

Et bien, nous avons grandi à un rythme fulgurant. Je ne sais pas si ce rythme va perdurer. Mais je suis sûr que nous allons continuer à croître. 

Ramon Hermann, tu es le directeur de l’Esport chez Tencent. Merci infiniment d’avoir répondu à mes questions. Toutes les infos concernant le jeu Arena of Valor sont sur le site officiel: https://www.arenaofvalor.com/

Merci à toi, c’était un plaisir de discuter avec toi.

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Gaming

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top
X