Choisissez votre radio
Connect with us

Fantasy Basel, le Comic-Con suisse


Gaming

Fantasy Basel, le Comic-Con suisse

Fantasy Basel, le Comic-Con suisse

Fantasy Basel, c’est le Comic-Con suisse. Une convention consacrée au cinéma, aux Jeux Vidéo, et à la Bande-Dessinée. Cela se tient jusqu’à samedi soir à Bâle. L’occasion parfaite pour rencontrer des auteurs de Bande-Dessinée et des acteurs américains. Mais aussi jouer en avant-première à des Jeux-Vidéo. Les chiffres donnent le tournis: 200 artistes, 50’000 mètres carrés, 50’000 visiteurs, 30’000 francs des récompenses pour les E-Sportifs. Et le tout, dans une ambiance incomparable, puisque quasiment tout le monde est en mode Cosplay.

Des Jeux Vidéos en exclusivité

L’une des halles du Fantasy Basel est consacrée au monde du Jeu Vidéo. Plusieurs fabricants ont répondu présent cette année, comme par exemple PlayStation ou encore Nintendo. Et ces géants du Jeu Vidéo ne viennent pas les mains vides, puisqu’ils proposent aux visiteurs de jouer en exclusivité à des jeux qui ne sont pas encore sortis.

Vous pouvez entres autres vous essayer à Detroit: Become Human, la perle du studio Quantic Dream. Quantic Dream, c’est le développeur français à qui l’on doit notamment Heavy Rain. Leur nouveau bijou, Detroit est prévu pour une sortie le 25 mai sur PlayStation 4. Il est jouable en avant-première à Fantasy Basel.

Dans Detroit: Become Human, chacune de vos actions a une conséquence sur la suite de l’histoire. Si l’un de vos personnages meurt dans le jeu. Ce sera terminé définitivement pour lui. Impossible de continuer à jouer avec lui, vous devrez passer à un autre personnage. Cela me fait un peu penser à ZombiU d’Ubisoft, jeu dans lequel une mort était également définitive. Pour en revenir à Detroit, il faut savoir qu’à chaque fois que vous avez une interaction avec un robot, celui-ci vous juge instantanément. Plus le pourcentage affiché est élevé, plus le droïde vous fait confiance. Attention à ne pas faire chuter votre jauge de pourcentage, au risque de changer définitivement le cours de l’histoire. Pour les plus impatients d’entre vous, Detroit: Become Human est disponible dès maintenant en mode Démo Gratuite. Voici le lien pour télécharger la version d’essai sur le PlayStation Store: https://store.playstation.com/fr-fr/product/EP9000-CUSA10345_00-DETROITDEMO00001 Et rendez-vous le 25 mai sur PlayStation 4 pour la version complète.

Du côté de chez Nintendo, plusieurs jeux sont également présentés en avant-première: One Piece Pirate Warriors 3 Deluxe Edition, est comme son nom l’indique, un Hack n’ Slash. Il est évidemment issu du manga et de l’animé du même nom. Il est très addictif. Plus on y joue, plus on a envie de trancher encore plus d’ennemis. Le but est de venir à bout de petites missions, tout en dégommant le plus possible d’adversaires.

Street Fighter 30th Anniversary Collection, est une compilation reprenant quasiment toutes les versions de Street Fighter 2 et 3 sorties à ce jour. C’est un titre qui fête donc le 30ème anniversaire de la série. Et c’est plutôt une bonne occasion de voir compilé sur une seule cartouche, la quasi intégralité des jeux Street Fighter 2 et 3. Surtout quand on pense que chacun a sa version de prédilection. Dorénavant, plus besoin de faire de choix, vous les avez tous!

Toujours dans la catégorie des jeux présentés en exclusivité suisse, il y a  Sushi Striker: The Way of Sushido. Alors, pour y avoir joué, (tout comme les autres titres) je peux vous dire que lui aussi est addictif. C’est un jeu entre guillemets de « puzzle ». Dans l’idée, cela me fait un peu penser à Tetris. On a des séries de plats de sushis qui défilent devant nous. Il faut en sélectionner le plus possible en sept secondes, et les envoyer sur son adversaire pour le toucher, pour au final le vaincre. Sauf que là où ça se corse: c’est que l’on ne peut sélectionner que des plats de sushis de la même couleur. A priori, lorsque j’ai vu pour la première fois des images de ce jeu, et bien, cela ne me disait vraiment pas grand chose. Mais je crois qu’il faut l’avoir eu en main pour vraiment comprendre toute sa subtilité. Difficile d’expliquer par écrit ce que l’on ressent. Mais plus on y joue, plus on est à l’aise, et plus on peut faire preuve de dextérité. Et au bout du compte, on commence à prendre vraiment la main et jouer instinctivement. Et c’est dans ce sens où cela me fait penser à Tetris.

On enchaîne dans ce paragraphe consacré aux exclus avec un autre jeu dans lequel on doit se battre contre une horde d’adversaires: Travis Strikes Again: No More Heroes. J’ai adoré l’univers graphique de ce jeu. A la fois futuriste, et en même temps « Old School ». C’est sombre et lumineux à la fois! On s’empare d’un personnage qui doit vaincre toute une série d’ennemis qui arrivent face à lui. A chaque fois qu’un cycle d’adversaires est vaincu, le passage vers la zone suivante s’ouvre, et on peut donc ainsi continuer son petit bonhomme de chemin. A préciser que Travis Strikes Again est un PEGI 18. C’est-à-dire un jeu reservé aux plus de 18 ans.

Les développeurs indépendants ne sont pas en reste, puisqu’il y a aussi quelques jeux «Indés» qui sont présentés en exclusivité. Retimed, un jeu de tir multijoueur mais sur un seul écran. Le tout dans un univers de Mangas. Il faut récupérer de la munition. Denrée rare au pays de Retimed. Puis tenter de toucher ses opposants. A noter que lorsqu’un projectile s’approche de vous, le temps ralentit, et vous n’avez que quelques dixièmes de secondes pour tenter de faire une esquive.

Splash Blast Panic, là-aussi un jeu suisse qui est montré en avant-première. A l’instar de Retimed, on se situe aussi dans un univers cartoonesque. Tout le monde joue également sur le même écran. L’objectif est de toucher ses amis/ennemis avec un pistolet à eau, puis de les « Stomper ». C’est-à-dire: effectuer une attaque fulgurante vers le bas pour les faire sortir de l’écran, et ainsi marquer un point.

On termine notre revue des jeux exclusifs de Fantasy Basel avec Deru. Deru: The Art of Cooperation est vraiment magique. Il a été développé par une équipe zurichoise. Et un peu comme un Snipperclips ou un Invisiballs, il crée entre les joueurs une sorte de télépathie, une sorte de transmission de pensées. Plus on y joue avec la personne de son choix, plus cette télépathie se fait grandissante. Pour finir par devenir totalement intuitive. C’est un jeu qui prend aux tripes même ceux qui n’aiment pas forcément les jeux vidéos. Deru se joue à deux. Chaque joueur contrôle une petite forme. Il peut s’agir soit d’un rond soit d’un triangle. Il y a deux couleurs distinctes. Le premier joueur contrôle le triangle ou le rond blanc. Le second joueur dirige le triangle ou le rond noir. Et tous les deux doivent coopérer pour parvenir à leur but: Amener leur objet jusqu’à sa destination finale. C’est un jeu on ne peut plus stratégique. Il entraîne une réflexion ardue. Et je l’ai dit au développeur du jeu: Je pense qu’il faut vraiment être très intelligent, limite surdoué pour réussir à créer un jeu pareil! Selon moi, il s’apparente à un véritable casse-tête chinois, mais sur écran.

Ces trois jeux: Deru, Retimed et Splash Blast Panic sont développés par des studios suisses. D’ailleurs, la SGDA, l’association faîtière des développeurs suisses de jeu est présente au sein de la convention. Ils présentent eux-aussi, un nombre impressionnants de jeux créés en Suisse, comme par exemple Purgatory, Senalux, Letters, ou encore Northbound.

Des tournois à la pelle

Pour les joueurs les plus compétitifs, sachez que plusieurs tournois sont organisés. Vous avez la possibilité de vous mesurer aux meilleurs joueurs du pays. Des compétitions acharnées ont lieu sur FIFA 18, League of Legends, Overwatch, Rocket League, Mario Kart 8 Deluxe, Splatoon 2 et Super Smash Bros for WiiU. Vous avez l’âme compétitive? Alors, profitez de ce weekend prolongé pour tenter votre chance. C’est peut-être une belle carrière de E-Sportif qui va commencer pour vous!

Des rencontres avec des auteurs de Bande-Dessinée

Fantasy Basel, ce n’est pas que l’univers du Jeu Vidéo. C’est aussi celui de la Bande-Dessinée et des Comics. Plus de 200 artistes ont investis le Messe Basel (l’équivalent de Palexpo ou de Beaulieu). Parmi les têtes d’affiches, le créateur de la bande-dessinée Batman, Enrico Marini. Bonne nouvelle pour les collectionneurs: Enrico Marini a créé une édition spéciale de son tout dernier ouvrage Batman Tome 1 The Dark Prince Charming. Une édition totalement collector avec une couverture exclusive. Cette petite merveille n’est éditée qu’à 666 exemplaires, et n’est disponible à l’achat que dans le cadre de la convention.

Durant ce weekend consacré à la culture populaire à Bâle, il y a aussi la présence de John Howe. Alors lui, c’est l’un des illustrateurs les plus influents de l’univers de Tolkien. La plupart des illustrations que l’on peut voir dans Le Hobbit et dans Le Seigneur des Anneaux sont issus de sa plume. Un artiste de renommée mondiale qui fait donc escale en Suisse afin de signer quelques autographes. Et afin de susciter des vocations, il animera également un Workshop.

Dans le domaine des artistes de renommée internationales, on notera également la participation d’une figure de la saga Star Wars: Brian Ian Muir. C’est lui qui a créé et designé le fameux casque de Dark Vador.

Des acteurs américains

Fantasy Basel, c’est également la possibilité de rencontrer en chair et en os des acteurs américains qui ont spécialement fait le déplacement jusqu’en Suisse rien que pour leurs fans. L’occasion en or pour prendre des photos avec des stars mondiales du cinéma, et en profiter pour leur faire signer des autographes. Cette année à Bâle, il y a notamment celui qui interprète le rôle d’Alfred dans la série Gotham: Sean Pertwee.

Mais aussi, Ian Beattie qui incarne le personnage récurrent Meryn Trant dans la série Game of Thrones.

Un autre acteur de la série Game of Thrones est également présent au Messe Basel, il s’agit de Toby Sebastian. L’acteur anglais, incarnait le rôle de Trystane Martell dans la saison 5 et la saison 6. Et cela, avant que son personnage soit «tué» par les scénaristes.

Une voiture de légende

On termine cet article consacré à la convention Fantasy Basel avec une rencontre qui va procurer des frissons et des émotions à certains d’entre vous. La rencontre avec une voiture emblématique de l’histoire du cinéma: La Batmobile. Cette voiture mythique est présente en chair et en os, ou plutôt devrais-je dire en carrosserie et en jante. Et je pense que de la voir en vrai, cela va en émoustiller plus d’un!

Fantasy Basel, c’est jusqu’à samedi soir à Bâle, au Messe Basel. Toutes les infos concernant cette convention sur https://www.FantasyBasel.ch/fr

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Gaming

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top
X