Choisissez votre radio
Connect with us

4 nouveaux jeux Pokémon en vue!


Gaming

4 nouveaux jeux Pokémon en vue!

4 nouveaux jeux Pokémon en vue!

C’est LA nouvelle qui a secoué Internet cette semaine! 3 nouveaux jeux Pokémon ont été annoncés sur Nintendo Switch. En comptant Pokkén Tournament DX qui est déjà disponible, et le futur Pokémon RPG qui nous a été promis depuis longue date, cela porte à 5 le nombre de jeux Pokémon qu’il y aura sur la Switch. Mercredi matin à Tokyo, The Pokémon Company a tenu une conférence de presse pour annoncer toutes les nouveautés liées à la fameuse licence. Voici, en résumé, les points les plus marquants de cette conférence.

Pokémon, une longue histoire avec les joueurs

C’est une longue histoire qui lie la société Pokémon et le public. Le tout premier jeu de la saga était sorti sur GameBoy. C’était en 1996. Il y a donc déjà 22 ans que Pikachu et ses amis sévissent sur les consoles Nintendo. Depuis lors, les jeux de rôle Pokémon n’ont cessé d’évoluer, jusqu’à atteindre des sommets avec l’application mobile Pokémon Go. Pokémon Go, le premier jeu de la licence sur Smartphone qui a fait un buzz incroyable lors de sa sortie en 2016. Pour la première fois, la réalité augmentée entrait dans l’univers de Pokémon, et on partait concrètement à la chasse aux Pokémon dans les rues de nos villes. Un succès incontestable avec près de 800 millions de téléchargements.

L’histoire continue sur Switch

En mars 2017, c’était le lancement de la Switch. En l’espace d’un an, la dernière console de Nintendo s’est vendue à plus de 17 millions d’exemplaires dans le monde. Là-aussi, un succès considérable. En combinant les joueurs sur mobile et sur console, il y a donc, maintenant, plus que jamais, un nombre record de dresseurs de Pokémon. Les dirigeants de la Pokémon Company espèrent que les joueurs resteront fidèles à la marque cette année et l’année prochaine, car de nombreuses nouveautés les attendent.

Des nouveaux jeux Pokémon

D’emblée, ce sont trois grosses annonces qui ont été faites lors de cette conférence de presse de mercredi matin. Tout d’abord, il a été question du studio Game Freak. Ce développeur japonais de jeux vidéo a conçu un tout nouveau jeu Pokémon. Un jeu qui sera disponible à la fois sur Switch mais aussi sur mobile. Il a également été question du prochain vrai Pokémon RPG. Un véritable jeu de rôle Pokémon qui avait déjà été annoncé il y a quelques semaines de cela dans un précédent Nintendo Direct, et qui a été officialisé une bonne fois pour toutes ce mercredi. Et puis, concernant la troisième annonce, il s’agit d’une totale nouveauté, qui sera évoquée un peu plus bas dans cet article.

Pokémon Quest

Game Freak développe des jeux Pokémon depuis un bon moment maintenant. Le studio japonais a commencé sa collaboration avec la licence quasiment depuis les touts-débuts. C’était avec les épisodes Pokémon Rouge et Pokémon Bleu. Leurs dernières productions en date, ce sont les opus Pokémon Ultra-Soleil et Pokémon Ultra-Lune. Cette conférence de presse a été l’occasion pour les développeurs de présenter leur nouveau jeu: Pokémon Quest. Pokémon Quest est l’une des grandes surprises de cette présentation devant les journalistes. Il a été annoncé, puis lancé dans la foulée. Il est immédiatement disponible au téléchargement sur le Nintendo Eshop. Il est également prévu pour une sortie sur Smartphone. C’est un free-to-start. Cela veut dire, que le téléchargement de ce jeu est gratuit. Le début du jeu est gratuit. Et il est possible ensuit d’effectuer des achats in-game. Dans Pokémon Quest, les Pokémon sont de formes cubiques. Les personnages disponibles sont issus des versions Pokémon Rouge et Pokémon Bleu. La différence majeure, c’est qu’ils sont en mode «cube». Les dresseurs devraient être enthousiasmés de voir des Pokémon très célèbres, mais dans leur nouvelle forme. Il y a deux aspects majeurs dans ce nouveau jeu Pokémon Quest. Tout d’abord, la jouabilité est grandement facilitée. N’importe qui peut s’emparer du jeu, et prendre du plaisir immédiatement. Pokémon Quest peut se jouer intégralement avec l’écran tactile. Ce qui veut dire que même ceux qui ne jouent que rarement aux Jeux Vidéo, peuvent aborder le jeu de manière intuitive. Evidemment, sur la Switch, il est également possible de jouer en mode TV. On a donc la possibilité de jouer sur un grand écran avec des manettes traditionnelles. Et puis, il faut savoir que Pokémon Quest est un véritable jeu d’action/RPG. Un vrai jeu de rôle et d’action, dans lequel il est possible de s’emparer d’un Pokémon et de partir en expédition avec lui afin de le faire évoluer. On peut rendre son compagnon encore plus fort grâce à différents objets bonus. C’est vraiment le joueur qui décide quel genre d’évolution il va apporter à son Pokémon. Plus on explore, plus notre personnage devient fort. Le fait d’explorer différents lieux rend donc notre Pokémon de plus en plus fort.

L’Île Trois-Dés

L’action du jeu se déroule sur une île: l’Île Trois-Dés. L’objectif du joueur est de trouver et de s’emparer d’un trésor qui a été caché sur cette île. Durant l’expédition, le dresseur est confronté à une aventure dangereuse et mystérieuse. C’est dans le camp de base que les Pokémon passent du bon temps et s’amusent entre eux. En cliquant sur l’un deux, une petite animation a lieu. Au beau milieu de ce camp de base, se trouve une marmite. On peut insérer des ingrédients dans cette marmite. Cuisiner un bon petit plat. Et ainsi faire en sorte de faire se retrouver différents Pokémon autour de cette marmite. Selon les ingrédients utilisés, des plats différents sont créés. Et chaque recette attire des Pokémon différents également. L’idée est d’essayer différentes combinaisons. Chaque Pokémon auquel on se lie d’amitié de cette façon peut être rajouté dans le Pokédex. On renforce les capacités de nos personnages. Puis, on peut en choisir trois pour partir à l’aventure. Une fois le choix effectué, on peut lancer un niveau.

Les mécaniques du jeu

Chaque niveau est associé à un nombre. Plus ce nombre est grand, plus la difficulté est importante. Les Pokémon se déplacent librement au sein du niveau. Ils affrontent de manière automatique les adversaires sauvages qu’ils rencontrent. Une fois leurs ennemis vaincus, ils récupèrent les objets que ces opposants auront laissés derrière eux. En fait, il suffit simplement d’appuyer sur l’écran tactile pour indiquer quelle attaque utiliser. La jouabilité est donc vraiment simplifiée. Une fois le niveau complété, on revient sur le menu principal. Et on navigue ainsi entre le camp de base et le menu, au fur et à mesure de notre progression dans le jeu. L’objectif est donc de progresser dans notre expédition, et d’amasser et d’accumuler tout au long du parcours, les différents butins qui s’offrent à nous. Il y a un grand nombre de niveaux dans le jeu. Et parfois, on se surprendra à découvrir des trésors incroyables. Pokémon Quest, un jeu que les développeurs qualifient eux-mêmes de jeu de rôle et d’action «turbulent». En résumé, le téléchargement de Pokémon Quest est gratuit, et le Gameplay est très intuitif, ce qui en fait un jeu destiné à tous.

Pokémon Let’s Go Pikachu et Pokémon Let’s Go Evoli

C’est l’immense surprise de cette conférence de presse. Deux jeux totalement inédits et nouveaux. On ne s’y attendait vraiment pas. Il s’agit de Pokémon Let’s Go Pikachu et Pokémon Let’s Go Evoli. Il s’agit là-aussi de jeux de rôles Pokémon. Ces deux nouveaux opus font partie intégrante de la saga principale de la licence. Ils proposent de nouvelles manières de jouer. Ils sont pleins de caractéristiques qui vont les rendre attrayants et amusants à jouer. Une nouvelle fois, ces deux jeux sont destinés au plus grand nombre. Parmi les nouvelles fonctionnalités, on pourra compter sur une toute nouvelle façon de prendre en main le jeu. Il y aura aussi un tout nouvel accessoire que les créateurs ont nommé la Pokéball Plus. Cette Pokéball va grandement améliorer le Gameplay. Il y aura également la possibilité de connecter et de relier ces deux nouveaux jeux avec celui que l’on connaît déjà sur Smartphone: Pokémon Go.

Pokémon Go et Pokémon Jaune = sources d’inspiration

Avec Pokémon Go, les développeurs voulaient vraiment placer au centre du Gameplay deux éléments très importants selon eux : La capture de Pokémon ainsi que le lancer de Pokéball. L’idée est de rendre le jeu le plus intuitif possible, pour là-aussi, plaire à un maximum de personnes. C’est ce côté intuitif de Pokémon Go qui a su le rendre aussi populaire que cela. Et c’était donc, pour les créateurs une particularité qu’ils se devaient de recréer dans Pokémon Let’s Go Pikachu et Pokémon Let’s Go Evoli. Adaptée aux caractéristiques de la Switch, cette part intuitive donne une expérience nouvelle, dans laquelle le joueur peut à la fois jouer à la maison ou en extérieur, qu’il soit novice ou au contraire, un dresseur expérimenté. Ces deux nouveaux opus sont basés sur la version Pokémon Jaune. Un jeu qui était sorti initialement en 1998. Petit retour en arrière : Dans cette version Jaune, les développeurs avaient décidé de rendre le jeu encore plus attrayant en proposant des éléments issus du dessin animé Pokémon, ainsi que la possibilité de partir à l’aventure avec Pikachu. 20 ans plus tard, avec l’objectif de réaliser un jeu tout aussi populaire, les développeurs se sont dit que la version Jaune serait la meilleure version sur laquelle se baser. Les deux nouveaux jeux Pokémon Let’s Go Pikachu et Let’s Go Evoli puisent donc leur inspiration à la fois dans Pokémon Go et dans Pokémon Jaune.

Caractéristiques de Let’s Go Pikachu et Let’s Go Evoli

Dans Pokémon Let’s Go Pikachu, le partenaire principal du joueur sera (je vous le donne en mille… !) Pikachu ! (sans blague!). Et puis, en ce qui concerne Pokémon Let’s Go Evoli, le personnage principal sera donc, bien évidemment, Evoli. Le grand dilemme qui va maintenant se poser aux joueurs, c’est de devoir choisir entre Pikachu et Evoli. Un choix qui va se révéler très important. Probablement l’un des choix les plus importants que les dresseurs devront effectuer. Selon le personnage que vous aurez choisi, vous vous tournerez donc vers l’une ou l’autre des versions du jeu. Une fois le jeu entamé, on peut s’occuper de son Pokémon favori. Interagir avec lui. Et remporter des batailles. Notre partenaire dans le jeu est vraiment un personnage digne de confiance. On peut compter sur lui dans les moments difficiles. Dans ces nouveaux opus, les concepteurs du jeu ont vraiment tout fait pour rendre les personnages vraiment expressifs et plein de vie, que ce soit dans leurs mouvements et ou dans leurs gestes. Ce qui fait que Pikachu et Evoli deviennent plus attractifs et intéressants que jamais. Outre le Pokémon principal, on peut aussi compter sur n’importe quel autre Pokémon qui pourra nous suivre dans la partie. Ces Pokémon supplémentaires pourront être utilisés pour dénicher des objets spéciaux. On pourra aussi grimper sur le dos de certains d’entre eux.

 

Une nouvelle manière d’attraper des Pokémon

Ces deux nouvelles versions du jeu proposent une toute nouvelle manière d’attraper les Pokémon. En prenant en compte les capacités techniques de la Nintendo Switch, les développeurs ont totalement réinventé la manière de capturer les Pokémon. Encore une fois, le but était de parvenir à un jeu le plus intuitif possible. Histoire que la prise en main soit adaptée à tout types de joueurs. La jouabilité a donc été simplifiée. Un seul Joy-Con de la Switch peut être utilisé pour jouer. On peut donc jouer à une seule main. Dans ce jeu, les Pokémon sauvages cachés dans les hautes herbes peuvent être visibles lorsqu’ils se déplacent. Cela leur donne vraiment de la personnalité. On peut voir à quoi cela ressemble lorsqu’ils évoluent dans leur habitat. Lorsque l’on veut capturer un certain type de Pokémon, et que celui-ci se présente à nous, on passe de manière automatique à l’écran de capture. Il suffit alors de donner un petit coup afin de lancer une Pokéball et ainsi le capturer. C’est comme si on était dans la « vraie vie » en train d’essayer de capturer des insectes. L’expérience de capture des Pokémon devient donc encore plus immersive, encore plus interactive. Si l’on donne un mouvement circulaire à la manette, la Pokéball se lancera de manière circulaire. Si on donne un mouvement droit, la Pokéball se lancera de manière droite. Idem, si l’on imprime un mouvement de haut en bas ou de gauche à droite. La manette de la Switch reproduit donc à merveille les mouvements de lancer. On pourra donc, dès que le jeu sera sorti, lancer des Pokéball et capturer des Pokémon directement sur son écran de télévision.

Le mode multijoueur

Jusqu’à présent, les jeux Pokémon étaient surtout conçus pour être joués sur des consoles portables. C’était vraiment commun pour les joueurs d’avoir leur propre machine sur laquelle jouer. Mais le plus grand changement avec la Switch, c’est que l’on va désormais pouvoir prêter ses manettes à d’autres joueurs, et ainsi partager le fun avec ses amis. Alors, que la plupart des joueurs joueront à ce jeu dans leur chambre ou leur salon, il paraissait essentiel pour les concepteurs de rajouter cette fonctionnalité de jeu multijoueur. C’est la première fois que l’on peut jouer simultanément à deux joueurs dans un jeu de rôle Pokémon. Pour entrer dans la partie, le second joueur devra simplement secouer la seconde manette. Lorsque l’on joue à deux, de nouveaux avantages entrent en ligne de compte. On peut s’entraider pour capturer les Pokémon ou pour vaincre les adversaires. Ce mode multijoueur est donc l’opportunité parfaite pour passer du bon temps avec sa famille ou avec des amis.

Pokéball Plus

La Nintendo Switch est sortie il y a un peu plus d’un an. C’était en mars 2017. Avec cette nouvelle console signée Nintendo, on peut jouer où l’on veut et quand on veut. Pour les développeurs de ces jeux Pokémon, l’idée était de tirer pleinement partie des fonctionnalités de la Switch. Lorsque l’on lance une Pokéball, on ressent vraiment les sensations du lancer grâce aux vibrations HD que les Joy-Con peuvent procurer. Mais ce n’est pas tout. Les ingénieurs de chez Nintendo ont développé un tout nouvel accessoire pour enrichir encore plus l’expérience des joueurs. Il s’agit de la Pokéball Plus. La Pokéball Plus est en fait une manette en forme de Pokéball que l’on peut utiliser en remplacement d’un Joy-Con pour jouer à Pokémon Let’s Go Pikachu et Pokémon Let’s Go Evoli. Cela signifie que l’on peut maintenant avoir réellement en main une Pokéball et capturer des Pokémon dans son salon! Les vibrations HD vibrent non seulement lorsqu’on lance la Pokéball mais aussi lorsque le Pokémon se retrouve capturé au sein de celle-ci. L’expérience devient vraiment immersive. On a vraiment l’impression de devenir un vrai dresseur de Pokémon. On peut aussi emmener sa Pokéball avec soi lors de nos déplacements. Les Pokémon que l’on a capturés se retrouvent pris au piège dans la Pokéball, et on peut donc les emporter avec nous. Et lorsque vous serez à l’extérieur, c’est là que des choses surprenantes pourraient arriver. Mais nous n’en sauront pas plus pour l’instant. Pour l’heure, ce qu’il est important de noter, c’est qu’il y aura une compatibilité entre Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli et Pokémon Go.

Compatibilité, le maître-mot

A propos de Pokémon Go, c’était une véritable révolution. Grâce à ce jeu, les joueurs ont pris leur téléphone et sont partis à l’aventure dans le « monde réel ». C’était un véritable buzz qui a eu lieu lors du lancement de l’application mobile lors de l’été 2016. Aujourd’hui, les développeurs ont voulu créer quelque chose de nouveau en connectant les nouveaux jeux prévus sur la Switch avec l’application pour smartphone. Une compatibilité inédite entre deux plateformes distinctes: la Nintendo Switch et le téléphone portable. Cela veut dire concrètement que les Pokémon capturés dans Pokémon Go auront la possibilité d’être importés dans les versions Let’s Go Pikachu et Let’s Go Evoli. Le transfert se fait via la norme Blutooth. Mais ce n’est pas tout. En plus de simplement pouvoir transférer des Pokémon d’un compte pour smartphone à un compte Nintendo, il sera également possible d’accéder à d’autres fonctionnalités. Mais elles sont pour l’heure tenues secrètes.

Une manette/montre

La manette Pokéball Plus peut également être utilisée avec Pokémon Go en tant que montre Pokémon Go Plus. La montre Pokémon Go Plus est un détecteur de Pokémon qui se trouvent dans les environs, et cela lorsque l’on n’a pas les yeux rivés sur son smartphone. Et donc, prochainement, ces mêmes fonctionnalités pourront être utilisées avec la manette Pokéball Plus, directement en association avec le jeu mobile Pokémon Go. L’inter-compatibilité prend donc encore plus de sens.

Un vrai Pokémon RPG

Le vrai Pokémon RPG auquel on s’attendait sur Switch est bel et bien en cours de développement. D’ailleurs, le développement de tous ces jeux s’est fait en parallèle. Durant cette conférence de presse, nous avons appris la date de sortie de ce vrai Pokémon RPG sur Nintendo Switch. Il est prévu pour le second semestre 2019. Il est également développé par le studio japonais Game Freak. Pour l’heure, à part le fait qu’il existe et qu’il est en cours de développement, nous ne pourrons pas en savoir davantage. Mais ce que les créateurs nous assurent, c’est qu’ils mettent toute leur énergie et leur créativité en œuvre, pour nous proposer un titre hors-du-commun. On en reparlera le moment venu, évidemment. Et d’ici-là, je vous propose d’attendre avec impatience la sortie de Pokémon Let’s Go Pikachu et Pokémon Let’s Go Evoli. Ces deux jeux sortiront le 16 novembre 2018. Et en attendant, je vous propose également de mettre la main sur le jeu Free-to-start Pokémon Quest. Vous pouvez le télécharger gratuitement sur le Nintendo E-Shop. Et vous pouvez retrouver encore plus d’infos sur le site officiel:

https://www.nintendo.ch/fr/Jeux/Jeux-a-telecharger-sur-Nintendo-Switch/Pokemon-Quest-1382462.html

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Gaming

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top
X