Choisissez votre radio
Connect with us

Le rover Persévérance a atterri hier soir sur Mars !


News

Le rover Persévérance a atterri hier soir sur Mars !

Le rover Persévérance a atterri hier soir sur Mars !

La Nasa a posé hier soir avec succès son rover Persévérance sur Mars. Cette mission doit nous permettre de comprendre si la vie a bien existé sur la planète rouge.

 

Une mission spatiale pour comprendre la vie sur Mars.

10 ans après la sonde Curiosity, la NASA repart à l’assaut de Mars ! Jeudi 18 février 2021, son rover Persévérance s’est posé sur le sol de Mars. L’objectif de cette mission est de percer les mystères de la vie sur la planète rouge.

Pour bien comprendre l’importance scientifique de cette nouvelle mission, il faut revenir à l’histoire de l’exploration martienne. On est encore loin du scénario hollywoodien de « Seul sur Mars » car à ce jour, seuls trois autres rovers ont touché le sol poussiéreux de la planète rouge apportant tous leurs lots de découvertes incroyables.

La dernière mission en date, Curiosity, lancée en 2012, a permis à l’agence spatiale américaine de prouver qu’il était possible que la vie se soit développée sur Mars. La mission principale de Persévérance est donc maintenant de trouver des traces de cette fameuse vie martienne.

Avec ce nouveau rover sur Mars, la NASA compte répondre à la question existentielle: sommes-nous seuls dans l’univers ? Si la mission Persévérance parvient en effet à trouver des signes de vie sur Mars, présente ou passée, alors il s’agirait d’une « révolution astronomique aussi importante que Copernic », estime Jean-Baptiste Desbois, le directeur général de la Cité de l’Espace à Toulouse.

©NASA

 

Un atterrissage tout en douceur sur le sol martien.

Poser un rover sur le sol martien est une opération délicate, vous vous en doutez. En raison de la distance qui nous sépare de la planète rouge, il est impossible de piloter le rover à distance pour le poser (le délai de transmission des informations est de 7 minutes en moyenne), il faut donc programmer la séquence d’atterrissage avant le départ. La descente vers Mars, longue de six minutes, est le moment le plus délicat de la mission.  Hier soir donc, alors que le rover commençait son approche, les scientifiques de la NASA retenaient leur souffle en attendant le signal de Persévérance confirmant son atterrissage.

Finalement, ce dernier s’est posé tout en douceur, sans problème à signaler, sur le sol poussiéreux de la planète. Une réussite qui, malgré de moins en moins d’échecs, n’était pas gagnée d’avance. « Il faut savoir que dans l’histoire de l’exploration de Mars, une mission sur 2 échoue », explique Baptiste Chide, un des chercheurs du projet Mars 2020. Une situation compliquée quand on pense qu’un tel projet représente environ 2,5 milliards de dollars d’investissement.

Heureusement pour Persévérance, le rover et son chargement de matériel scientifique sont désormais bien posés sur le sol martien et prêts à débuter l’exploration.

 

Un matériel scientifique et technologique inédit.

Dans cette mission, de nombreux équipements inédits ont été embarqués. Parmi ceux-ci, une nouveauté attire l’attention plus que les autres. Elle répond au doux nom d’« Ingenuity » et il s’agit d’un petit drone qui va survoler le cratère de Jezero, zone d’atterrissage de Persévérance.

Ce qui est intéressant avec ce petit engin et qui en fait l’une des vedettes de l’expédition est que c’est une grande première dans l’histoire de l’humanité. Jamais un objet volant ne s’était aventuré dans une autre atmosphère que celle de la Terre.

©NASA

Il s’agit donc d’une prouesse technique et d’innovation car les lois de la portance sur Mars sont très différentes de celles de la Terre. Les ingénieurs de la NASA ont du repenser la façon de voler de l’appareil afin qu’il puisse voler dans l’atmosphère de la planète rouge.

 

Et la suite ? L’Homme sur Mars ?

Si la NASA est actuellement en pleine préparation d’un retour de l’Homme sur la Lune, les premiers pas sur Mars semblent encore bien loin. La complexité d’une mission habitée vers Mars demande des compétences ne sont, à ce jour, pas acquises.

Les raisons d’une telle complexité ? Les fenêtres de vol vers Mars depuis la Terre ne sont ouvertes qu’une fois tous les trois ans et pour une quinzaine de jours tout au plus. Il faut donc imaginer un départ de la Terre dans l’une de ces fenêtres, un temps de vol très long – 6 à 8 mois – puis il faudra attendre la prochaine fenêtre de vol pour envisager le retour. Une mission longue de plusieurs années donc. Cela pose bien entendu la question des ressources car il est impossible de transporter tout ce dont aurait besoin la mission. Il faut imaginer un système qui permet de recycler les ressources dans l’espace.

Cependant les informations collectées par la mission Persévérance devraient nous permettre d’avancer dans les recherches qui amèneront peut-être un jour l’Homme à marcher sur Mars.

En attendant, on peut continuer à rêver de cette exploration spatiale en regardant les images de la NASA ou en matant à nouveau « Seul sur Mars », le film avec Matt Damon qui nous emmène sur le sol de la planète rouge depuis notre canap’, un saladier de pop-corn dans les mains.

 

Continuer la lecture
Publicité
2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: D'ici 2027, un hôtel dans l'espace verra le jour | Radio One FM

  2. Pingback: D'ici 2027, un hôtel dans l'espace verra le jour | Radio One FM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top