Choisissez votre radio
Connect with us

Jodie Comer vit encore chez ses parents et l’assume pleinement


People

Jodie Comer vit encore chez ses parents et l’assume pleinement

La star sait qu’elle devrait prendre son envol mais n’arrive pas à sauter le pas.

Malgré ses 27 ans et son succès grandissant, Jodie Comer vit encore chez ses parents. Un choix qu’elle assume pleinement même si elle admet être consciente qu’elle devrait prendre son envol.

L’actrice de « Killing Eve » a confié au Sunday Times Style : « Je sais que j’ai besoin de mon propre espace et de mon indépendance, mais le fait est que je n’en ressens tout simplement pas l’envie. »

La star s’est également confiée sur sa relation avec son petit ami James Burke, avouant qu’elle n’a jamais été amoureuse avant lui.

« Vous savez, je ne dirai jamais de mal des gens de mon passé » a-t-elle partagé « Mais, oui, cette relation semble très, très différente. Je n’ai jamais rien ressenti de comparable. Quand on ressent ça, on se dit ‘’ah, c’est donc à ça que ça ressemble’’. Et c’était spécial, j’étais loin, c’était l’été, je faisais ce film incroyable, qui était si drôle, c’était la première fois que je tournais aux Etats-Unis, donc un paquet de premières fois. »

Par ailleurs, Jodie a récemment dû mettre les points sur les i après que des articles ont accusé son petit ami d’avoir voté pour Donald Trump.

Elle a expliqué: « Toutes ces fausses informations sont apparues à son sujet, et les gens se sont contentés de le ridiculiser, ainsi que ma famille et moi. Les gens ont cru ces tweets. C’est la première fois que ma vie a été en quelque sorte exposée et rendue publique de cette façon. Beaucoup de gens lisent des choses et se disent : « Wow, elle est ce… elle est ce genre de personne ». Et je me dis : « OK, je peux passer ma vie et mon énergie à essayer de convaincre les gens du contraire, ou je peux dire : « je sais qui je suis, je connais la vérité et c’est suffisant pour moi ». »

L’actrice a également admis qu’elle a dû apprendre à ignorer ce qui se dit sur elle sur les réseaux sociaux afin de protéger sa santé mentale, ajoutant : « J’ai l’impression d’avoir compris. Mais cela a pris du temps. J’étais arrivé à un point où cela affectait ma santé… On oublie à quel point on est accessible quand on a un téléphone portable. »

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans People

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top