Choisissez votre radio
Connect with us

Kim Kardashian, Demi Lovato… : Quand les clichés intimes des stars sont piratés


People

Kim Kardashian, Demi Lovato… : Quand les clichés intimes des stars sont piratés

Nombreux sont les artistes qui ont malheureusement connu la surexposition en se faisant pirater leur données personnelles.

Rihanna, Kim Kardashian, Amanda Seyfried, Miley Cyrus, Dianna Agron, Sophie Turner, Jennifer Lawrence,… La liste des célébrités dont les clichés intimes ont été dérobés est longue. Autant de stars qui se souviennent notamment d’une fuite massive de leurs clichés personnels sur la toile, il y a maintenant trois ans. Si le phénomène survient souvent, en 2014 la pire fuite connue jusqu’ici avait propagé un nombre important de photos privées sur le net. Un internaute mal intentionné avait hacké le compte iCloud des stars pour se procurer des photos intimes, voire nues.

Cette situation gênante aux conséquences néfastes n’a bien sûr pas plu aux stars, à tel point que certaines d’entre elles ont refusé de dire que les clichés étaient vrais. Plusieurs ont même préféré crier sur tous les toits que les images n’étaient que de grossiers photomontages. Pour Ariana Grande, la fille sur les clichés dévoilés n’était tout simplement pas elle, malgré la ressemblance. Les internautes n’étaient pas totalement convaincus puisque la fille dénudée portait un bracelet similaire à celui de la chanteuse de « Into You ». Ce qui pour cette dernière ne prouvait absolument pas que c’était elle.

Demi Lovato pour sa part a pris à la rigolade ce piratage, se moquant ouvertement de ses hackers. « Tout le monde m’a déjà vu nue PAR CHOIX avant » , disait la chanteuse sur Twitter, le tout agrémenté de smileys morts de rire. Elle avait même ajouté en lien ses clichés dénudés et très sexy pour Vanity Fair.

Plusieurs individus ont été condamnés à de la prison ferme pour violation de l’intimité d’autrui. Malheureusement, les coupables ne semblaient pas agir seuls et auraient déjà livré d’autres clichés intimes à un réseau de hackers malintentionnés. Il est également curieux de constater que ce sont majoritairement les femmes qui sont touchées par ce phénomène.

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans People

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top