Choisissez votre radio
Connect with us

Genève réfléchit à une formation pour exploiter un foodtruck


Genève

Genève réfléchit à une formation pour exploiter un foodtruck

Genève réfléchit à une formation pour exploiter un foodtruck

Ils ont fleuri aux quatre coins du canton ces dernières années et servent des pizzas, des burgers ou des plats végétariens : les foodtrucks ne sont plus un simple phénomène de mode mais de véritables entreprises ambulantes.

Pourtant, la législation entourant l’exploitation de ces restaurants mobiles est inégale en Suisse. Le Canton de Vaud a décidé récemment d’imposer une formation de 12 jours aux gérants, ils seront également soumis à la loi sur les auberges et débits de boisson. Ce qui n’est pas encore le cas à Genève où les commerçants sont seulement soumis aux mêmes contrôles que les restaurateurs traditionnels. Ils ont aussi l’obligation de s’annoncer auprès du service vétérinaire cantonal. Mais Genève pourrait aussi prendre des mesures dans le futur.

Le Dr Patrick Edder, chimiste cantonal au Service de la Consommation et des Affaires Vétérinaires :

Dr Patrick Edder
Chimiste cantonal Service de la Consommation et des Affaires Vétérinaires
Dr Patrick Edder Chimiste cantonal Service de la Consommation et des Affaires Vétérinaires

Environ une cinquantaine de foodtrucks sont recensés dans le canton. Parmi eux, celui de Max Fisher. Il est le fondateur de Nero’s Pizza. Et il serait plutôt favorable à un cadre plus stricte :

Max Fisher
Fondateur de Nero’s Pizza
Max FisherFondateur de Nero’s Pizza
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Genève

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top