Choisissez votre radio
Connect with us

Ski freestyle – Mathilde Gremaud toujours plus haut


JO 2022

Ski freestyle – Mathilde Gremaud toujours plus haut

Crédit : Keystone / PETER KLAUNZER

Ski freestyle – Mathilde Gremaud toujours plus haut

Mathilde Gremaud est devenue championne olympique de slopestyle au terme d’un scénario invraisemblable. Miraculée des qualifications, la Fribourgeoise s’est sublimée en finale grâce à son instinct de championne.

Le Genting Snow Park de Zhangjiakou, ce réfrigérateur où la température descend souvent à moins 20 degrés et au-delà, restera gravé dans les mémoires à plus d’un titre. Mathilde Gremaud, le jour de ses 22 ans, y avait lancé ses JO une semaine plus tôt en gagnant le bronze en Big Air, avant de bluffer tout le monde et de déjouer les pronostics ce mardi en remportant le slopestyle devant la prodige chinoise Eileen Gu.

En deux temps

« Je me suis dit avant cette finale que je devais faire confiance à mon talent. J’avais été tellement mauvaise aux entraînements !« , a expliqué la championne de La Roche. La veille, elle s’était qualifiée « par les poils », en tant que 12e et dernière admise pour la finale, à l’issue d’une journée « très médiocre » de son propre aveu.

Et la voilà qui rebondit de manière presque magique mardi! En deux temps: après un premier run complètement manqué en raison de la perte d’un ski sur le premier module, la Gruérienne s’est offert une manche de feu sur son deuxième passage pour réussir un score de 86,56 points.

La skieuse de La Roche a magnifiquement passé les rails, ces trois modules du début qui comptent pour 60% de la note. Et c’est bien ce qui a fait la différence mardi. Mais en passant en premier, elle a dû s’armer de patience en voyant toutes ses adversaires s’attaquer à son score. Eileen Gu (86,33 pts), imparfaite sur les rails, s’est cassé les dents sur ce total, tout comme l’Estonienne Kelly Sildaru, médaillée de bronze.

Prophétique

En 24 heures, Mathilde Gremaud passait ainsi des pleurs (lors de son entraînement raté avant les qualifications) aux larmes de joie. « C’est un peu dans mon caractère, je suis vite en bas et vite en haut. Lundi, j’ai bien touché le fond. Et là, j’ai réagi. »

L’ambassadrice du sport gruérien a désormais une médaille de chaque couleur aux JO, après avoir aussi remporté l’argent du slopestyle en 2018 à Pyeongchang derrière la Genevoise Sarah Höfflin. Cette dernière, sortie en qualifications lundi, s’est montrée prophétique en relevant récemment que Mathilde Gremaud, quand elle est en forme, est la meilleure spécialiste du monde.

Le coach « ému »

Mathilde Gremaud a encore reconnu qu’elle n’avait « pas été hyperpositive ces quatre derniers jours au téléphone avec mes (ses) parents. Mais ils ont su me remonter le moral. »

Le coach Grégory Tüscher n’a lui non plus pas caché son bonheur: « Je suis ému et très fier d’elle. Lundi, c’était très compliqué. Aujourd’hui, elle a rallumé la flamme. Lorsqu’elle casse sa fixation sur le premier run, on ne s’excite pas. On change les skis en haut. Le run, on le met à la poubelle, mais il en reste deux. Elle sort ce 2e run magnifique. Sur les barres de slide, c’était vraiment propre. Elle a ensuite tout donné sur le troisième run, mais cela n’a pas passé. »

Avant-saison difficile

Mathilde Gremaud avait déjà su de ressaisir au début de l’hiver, au sortir d’un été et d’un automne difficiles. Le déclic s’était produit en décembre. « J’ai alors décidé de faire un retour aux sources. Je m’étais mis trop de pression les mois précédents », avait-elle expliqué en ouverture de ces Jeux.

« J’avais voulu me remettre en question à l’intersaison, essayer de nouvelles choses. Les résultats n’ont pas suivi. Je me suis alors rendu compte que je faisais fausse route. »

Deux chutes à l’automne, à Coire et à Stubai en Autriche, cette dernière provoquant une légère commotion, ont peut-être aussi facilité ce réveil salvateur. « J’ai alors décidé de revenir à plus de simplicité. Il me fallait retrouver le plaisir de skier. » Le plaisir, ce carburant du succès.

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans JO 2022

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top