Choisissez votre radio
Connect with us

L’aéroport doit croître tout en étant moins bruyant


Genève

L’aéroport doit croître tout en étant moins bruyant

Un plafonnement du bruit pour l’aéroport de Genève jusqu’en 2030. Voilà ce que prévoit la nouvelle fiche PSIA

Le plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique pour l’aéroport de Genève a été présenté mercredi 15 novembre par les autorités fédérales et cantonales. L’innovation de cette fiche PSIA : Une courbe de bruit « plafond » définie en 2019, et une courbe « cible » qui ne devra pas être dépassée jusqu’en 2030. Et ce malgré l’augmentation des voyageurs qui passera de 15 millions à 25 millions. Le Conseiller d’Etat en charge de l’aménagement, Antonio Hodgers :

Antonio Hodgers
Conseiller d'Etat en charge de l'aménagement du territoire
Antonio HodgersConseiller d'Etat en charge de l'aménagement du territoire

L’aéroport promet de mettre en place plusieurs mesures pour limiter le bruit. De réduire les retards après 22 heures mais aussi d’inciter les compagnies aériennes à renouveler leur flotte. Le directeur de l’aéroport, André Schneider.

André Schneider
Directeur de l'aéroport de Genève
André SchneiderDirecteur de l'aéroport de Genève

Notez que la fiche PSIA va être mise en consultation dès le 22 novembre auprès de la population d’abord du 22 novembre au 8 janvier, puis des collectivités publiques jusqu’au 16 mars. Il devrait être adopté par le Conseil fédéral à l’automne 2018.

 

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Genève

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top