Choisissez votre radio
Connect with us

Comprendre les différences entre l’assurance de base et les assurances complémentaires pour une couverture optimale


Assurance maladie

Suisse

Comprendre les différences entre l’assurance de base et les assurances complémentaires pour une couverture optimale

©AdobeStock/Monster Ztudio

Comprendre les différences entre l’assurance de base et les assurances complémentaires pour une couverture optimale

Publicité

Le système de santé suisse prévoit une assurance de base obligatoire à laquelle l’ajout d’une assurance complémentaire est vivement recommandé. Parmi les nombreuses offres disponibles, sélectionner une couverture maladie devient un véritable casse-tête. Que faut-il savoir pour bien la choisir ? Suivez notre guide !

Comprendre l’assurance de base en Suisse

Depuis la loi fédérale de 1996, LAMal impose l’adhésion à une assurance de base.

Point réglementation

Chaque résident suisse doit souscrire obligatoirement un contrat d’assurance de base auprès de l’agent de son choix. L’Office Fédéral de la Santé Publique contrôle de manière stricte les couvertures du marché.

L’entreprise doit veiller à proposer des prestations qui garantissent les principaux soins en cas de maladie, de maternité ou d’accident. Une prise en charge d’une hospitalisation en chambre double doit être également présente aux conditions particulières. Un comparateur assurance maladie en ligne les décortique pour vous.

Notons que la compagnie n’a pas le droit de refuser un nouveau client.

Fonctionnement

Tout individu domicilié sur le territoire suisse dispose d’un délai de 3 mois pour choisir librement son assureur de base (à défaut, c’est le canton qui le lui imposera). L’ensemble du foyer est tenu de figurer au contrat.

Différents modèles d’assurance de base existent :

  • Le HMO (Health Maintenance Organisation), fondé sur un système de réseaux de santé ;
  • Le médecin de famille, à consulter dans ce cas toujours en premier lieu ;
  • Les autres formules demeurent propres à chaque enseigne telles que la télémédecine ou encore la ristourne progressive pour les personnes en bonne santé.

Des critères spécifiques vont déterminer son coût : l’âge, le canton du lieu de résidence, la franchise choisie et le modèle adopté. Des réductions nommées « subsides » sont parfois accordées en fonction de ses ressources.

Étudier les assurances complémentaires

Comme son nom l’indique, l’assurance de base est limitée : elle ne couvre que les premiers soins. Pour satisfaire l’ensemble des besoins d’une personne, des assurances complémentaires existent.

Privées et facultatives, il est possible de les souscrire auprès de la même enseigne ou d’une différente. Vous y trouverez notamment des garanties additionnelles telles que :

  • Les dépenses d’optique ;
  • Les frais dentaires ;
  • Les médecines douces ;
  • La chambre particulière à l’hôpital.

Le choix reste libre pour les deux parties. Ici, la compagnie d’assurance sélectionne ses clients. À l’aide d’un questionnaire de santé, des réserves ou un refus de couverture peuvent être imposés à une personne souffrant d’une maladie chronique par exemple. C’est pourquoi il est plus prudent de s’équiper rapidement pour éviter que l’âge ou une pathologie vous empêche de vous protéger correctement.

Contrairement à LAMal, les prestations varient d’une caisse complémentaire à une autre. Chaque assureur commercialise des offres spécifiques pour se différencier et ainsi mieux convaincre.

Bien choisir son assurance de base et son assurance complémentaire en les comparant

Pour une protection maladie optimale, il reste à faire des choix parmi les compagnies visibles sur le marché. Pour cela, la meilleure option consiste à les comparer.

Critères de sélection de l’assurance de base

Concernant l’assurance de base, l’offre ne diffère pas d’un prestataire à un autre. Le principal critère de choix réside dans le coût. Ainsi, interrogez-vous sur les éléments suivants :

  • Votre budget. Quelle somme pouvez-vous y consacrer ?
  • Le service client. Est-il de qualité ? Répond-il à vos attentes en matière de conseils ou de délais de traitement ?
  • Le regroupement d’assurances. Souhaitez-vous réunir vos deux contrats au même endroit ?

Critères de sélection de l’assurance complémentaire

Pour choisir votre couverture complémentaire, commencez par définir votre profil : quels sont vos besoins ? En effet, tout le monde n’émettra pas les mêmes attentes sur le plan de l’orthodontie, des lunettes ou encore de l’hospitalisation. Il est essentiel d’identifier les carences à combler. N’oubliez pas de tenir compte de chaque membre de la famille dans votre analyse.

Restez également attentif au prix qui vous semble le plus juste : est-il réellement à la hauteur des prestations mentionnées ? Étudiez en détail les devis pour souligner leurs différences en ce qui concerne les garanties, franchises, plafonds de remboursement, etc.

Et pour consolider votre choix, n’hésitez pas à consulter les avis clients.

L’assurance de base, légale et obligatoire, indemnise les frais principaux. L’assurance complémentaire, privée et facultative, la complète avec des couvertures personnalisées. Informez-vous afin de sélectionner des assurances en adéquation avec vos besoins et votre budget. Pour ne pas commettre d’erreur, nous vous suggérons de prendre le temps nécessaire pour les comparer soigneusement.

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Suisse

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top