Choisissez votre radio
Connect with us

Tokyo 2020: Incroyable triplé suisse en VTT, l’or pour Jolanda Neff


Sport

Tokyo 2020: Incroyable triplé suisse en VTT, l’or pour Jolanda Neff

Tokyo 2020: Incroyable triplé suisse en VTT, l’or pour Jolanda Neff

Jolanda Neff a écrasé l’épreuve olympique de cross-country à Izu, emmenant un historique triplé helvétique. Elle s’est imposée devant Sina Frei et Linda Indergand pour un triple exploit inattendu.

Jolanda Neff a écrasé l’épreuve olympique de cross-country à Izu, emmenant un historique triplé helvétique. Elle s’est imposée devant Sina Frei et Linda Indergand pour un triple exploit inattendu.

C’est seulement la troisième fois dans l’histoire olympique, Jeux d’été et d’hiver confondus, qu’un triplé suisse est accompli. Les deux précédents l’avaient été en gymnastique, en 1924 et en 1936…

Il avait plu à Izu les heures avant le départ, rendant le parcours glissant et bouleversant tous les repères. Formidables techniciennes, audacieuses mais pas casse-cou, les Suissesses ont archidominé les Françaises annoncées grandes favorites.

La surprise est de taille. Jolanda Neff s’était cassé la main gauche à mi-juin en Autriche en Coupe du monde. Sa carrière avait en outre été compromise par une rupture de la rate survenue fin 2019 à l’entraînement aux Etats-Unis.

Revenue de nulle part ou presque

Mais libre cette fois de toute pression, la Saint-Galloise de 28 ans, championne du monde en 2017 mais 6e seulement aux JO de Rio 2016, a ressurgi au moment où on l’attendait le moins pour devancer Sina Frei de 1’19 » et Linda Indergand de 1’23 ». Et dire que les Suissesses ne sont pas montées une seule fois sur un podium de Coupe du monde cette saison!

Depuis l’introduction de la discipline aux Jeux en 1996 à Atlanta, les vététistes suisses ont déjà raflé dix médailles olympiques.

Pour Neff, c’est une résurrection. La quadruple championne d’Europe et triple lauréate du général de la Coupe du monde, après sa grave blessure à fin 2019, n’aurait certainement pas été là si les JO n’avaient pas été reportés d’un an à cause du Covid.

La fille de l’ex-vice champion du monde de la spécialité Markus Neff a profité, sur ce parcours très exigeant, de sa polyvalence, elle qui s’illustre aussi sur route et en cross-country. Depuis qu’elle s’est installée aux Etats-Unis avec son compagnon américain, également vététiste, elle a encore élargi sa palette pour afficher une belle aisance en descente, plus une maîtrise tactique et nerveuse hors du commun.

« Nos adversaires ont commis des fautes, nous avons su rester tranquilles », a souligné la médaillée de bronze Linda Indergand. De fait, la Française Loana Lecomte, gagnante des quatre courses de Coupe du monde cette saison, a été dépassée par les événements après notamment des problèmes techniques. Et sa compatriote Pauline Ferrand-Prévot a chuté dès le premier tour.

Rien ni personne ne pouvait gâcher le festival helvétique.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sport

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top