Choisissez votre radio
Connect with us

Tokyo 2020: Jérémy Desplanches décroche le bronze en natation!


Sport

Tokyo 2020: Jérémy Desplanches décroche le bronze en natation!

Tokyo 2020: Jérémy Desplanches décroche le bronze en natation!

Jérémy Desplanches l’a fait! Le Genevois (27 ans le 7 août) a livré la course de sa vie en finale des JO de Tokyo, se parant de bronze sur 200 m 4 nages. Il offre à la Suisse sa 9e médaille dans ces joutes et, surtout, lui assure le 200e podium de son histoire dans des Jeux d’été.

« C’est incroyable. Ma première finale olympique, et je décroche une médaille. C’est un vrai accomplissement », a lâché Jérémy Desplanches après s’être paré de bronze sur 200 m 4 nages aux JO de Tokyo.

Le nagueur genevois Jérémy Desplanches offre sa neuvième médaille à la Suisse

Quatrième après 50 m, après 100 m et après 150 m, Jérémy Desplanches s’est arraché comme jamais sur les 50 derniers mètres en crawl pour aller décrocher le bronze. Il savait qu’il devrait « exploser » son record de Suisse pour se hisser sur le podium, et il l’a fait: il a nagé en 1’56 »17, améliorant de 0 »39 la marque qui lui avait permis de devenir vice-champion du monde en 2019.

« Je ne voyais plus rien sur la fin, c’était dur », a lâché au micro de la RTS Jérémy Desplanches, qui a devancé à la touche le Japonais Daiya Seto (4e) pour 0 »05 seulement. « C’est incroyable. Je ne sais pas quoi dire. Je pense que je ne vais pas dormir pendant 3-4 jours », a-t-il enchaîné.

Un Jérémy Desplanches touché après sa course.

« J’étais moins stressé qu’en demi-finales, je n’ai eu qu’à dérouler. Je suis déçu pour Seto, mais je suis tellement content », a souligné le champion d’Europe 2018 et vice-champion d’Europe 2021, qui s’offre donc un quatrième podium d’affilée dans un grand rendez-vous.

« C’est ma première finale olympique, et je décroche une première médaille. Je ne vais pas pleurer car je ne pleure pas facilement, mais ça me touche », a conclu Jérémy Desplanches, qui n’a été devancé que par le Chinois Wang Shun (1er en 1’55 »00, nouveau record d’Asie) et le Britannique Duncan Scott (2e en 1’55 »28).

desplanches-tokyo-jo-jeux-olympiques

©EPA/Patrick B. Kraemer

Son obsession a payé

A-t-il réussi la course parfaite? « Pas loin sans doute. Mais quand je prendrai le temps de l’analyser, j’y verrai des défauts. Et c’est tant mieux, car je suis quand même à une seconde du titre (réd: à 1 »17). Mais c’était une super bonne course », a concédé un Jérémy Desplanches forcément aux anges.

« Je vois que cette obsession que j’ai eue pour les Jeux depuis cinq ans a payé. Je ne sais pas quoi dire de plus. C’est trop beau », a-t-il poursuivi, avant d’évoquer son chrono de 1’56 »17, synonyme de nouveau record de Suisse. « Honnêtement? Je m’en fiche. 1’56 »17, 1’55 »15 ou 1’57 », ce que je voulais c’est la place. C’est tout ce qui compte aux Jeux. Mais ce n’est pas mal comme chrono! »

37 ans après Dagon

Cette médaille est doublement historique. Elle assure à la Suisse d’afficher 200 podiums dans son histoire aux Jeux d’été, Belinda Bencic et Viktorija Golubic ayant validé les 198e et 199e en se qualifiant pour les deux finales de tennis féminin. Et elle est simplement la deuxième pour la natation helvétique après celle de bronze conquise par Etienne Dagon sur 200 m brasse en 1984.

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sport

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top