Choisissez votre radio
Connect with us

[CRITIQUE] La Casa de Papel, saison 4 : On mate ou on zappe ?


Cinéma & Séries TV

[CRITIQUE] La Casa de Papel, saison 4 : On mate ou on zappe ?

[CRITIQUE] La Casa de Papel, saison 4 : On mate ou on zappe ?

Holà les amigos ! Après avoir binge-watcher la quatrième saison de La Casa de Papel, on revient sur ce nouveau chapitre qui a pour le moins divisé les fans ! Critique à quatre mains avec Audrey et Roxane.

En ligne sur Netflix depuis le 3 avril 2020, la nouvelle saison de La Casa de Papel a déjà beaucoup fait parler d’elle. L’équipe de One FM a profité du long week-end de Pâques pour se mettre à jour et binge-watcher cette dernière partie. Et, ce n’est pas peu dire que la saison 4 a divisé l’équipe. Sujet principal de nos skype-apéros depuis une semaine, nous n’avons pas trouvé de consensus au sein de la team. Du coup, on s’est dit qu’on allait vous faire une critique à quatre main avec Audrey pour vous livrer notre appréciation.

 

Une nouvelle saison à 100 à l’heure pour La Casa De Papel

Retour au coeur de la Banque d’Espagne avec Tokyo, Rio, Denver et leurs complices. La saison 4 commence là où se terminait la 3 : Rio et Tokyo viennent de faire sauter un char d’assaut, Nairobi est gravement blessée et l’équipe s’active pour tenter de la sauver. Un départ à 100 à l’heure qui nous replonge tout de suite dans l’action. On retrouve aussi le Professeur, convaincu de la mort de Lisbonne et en très mauvaise posture. En bref, ça s’annonce mal pour nos criminels préférés et malheureusement ça ne va pas aller en s’arrangeant.

Entre trahison, situations délicates et nouvelle menace, la saison 4 ne nous laisse que peu de répit à nous, spectateur, mais surtout à nos protagonistes.

On s’accorde pour le dire, les six épisodes de la partie 4 de La Casa de Papel passent très vite (trop ?).

La Casa de Papel : Une saison 4 en demi-teinte

Au sein des fans, cette quatrième saison divise et beaucoup s’accordent pour dire qu’elle ne tient pas toutes ses promesses. En effet si elle nous tient en haleine de la première à la dernière minute, elle est loin d’apporter toutes les réponses aux questions des fans, on en apprend guère plus sur les personnages qui posaient question (l’inspectrice Sierra par exemple) et on est loin >>> SPOILER ALERT <<< de sortir de ce deuxième braquage.

Pour Audrey de la team One FM : « Mon ressenti vis-à-vis de cette nouvelle saison est mitigé. Elle m’a, cependant, plu davantage que la 3e saison où j’ai pris un moment pour rentrer dans l’action. »

Quant à Roxane : « La troisième saison m’avait déjà plutôt déçue. J’espérais accrocher à nouveau sur cette quatrième partie mais la mayonnaise ne prend pas pour moi. »

Alors pourquoi cette saison divise-t-elle tant ?

Pour Roxane, « l’action est à la fois trop rapide et trop lente… On est propulsé dans cette saison où il se passe beaucoup de choses et très rapidement mais au final, on a l’impression de ne pas avoir avancé dans l’histoire. »

Au contraire, Audrey a apprécié ce côté dynamique : « Concernant la saison 4, le début peut paraître un peu lent, mais dès que l’action commence on est directement plongé dedans. Beaucoup de moments stressants animent cette nouvelle saison, au point où on aurait presque l’impression d’être avec eux dans ce braquage! »

En fait, votre appréciation de cette saison dépendra vraiment de ce qui vous plaît dans La Casa de Papel. Si vous aimez les moments de tension, les fusillades et que vous avez frissonné à l’explosion du blindé dans la saison 3, allez-y, c’est fait pour vous et vous aimerez. Si vous êtes plutôt du genre à avoir aimé l’énigme bien ficelée de la première saison, l’affrontement verbal entre Murillo et El Professor et le plan sans faille, vous risquez d’être un peu déçu ici.

Deux saisons de trop pour La Casa de Papel?

« À mes yeux, dès la fin de la saison 2, la série aurait pu s’arrêter. Ils avaient réussi leur coup et c’était couru d’avance qu’une nouvelle saison allait signifier un nouveau braquage, donc rien de nouveau sous le soleil. » Nous dit Audrey.

De l’avis de Roxane : « Il y a beaucoup d’incohérences dans ce second braquage. On dirait que tout était prétexte à relancer la machine et c’est un peu tiré par les cheveux dès la saison 3. Dans la saison 4, on fait du sur place comme si les scénaristes avaient voulu faire traîner l’histoire jusqu’à une cinquième saison. » 

Les ingrédients qui ont fait le succès des deux premières saisons sont toujours là!

Malgré tout, les fans de la série sont toujours autant captivés par La Casa de Papel et ses personnages attachants et souvent plus complexes qu’ils n’y paraissent. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles le show espagnol avait eu autant de succès au départ.

Audrey nous le confirme : « Ce qui m’a toujours plu dans la Casa De Papel, c’est le fait qu’on s’attache aux personnages et que le fait qu’ils soient des braqueurs ne posent aucun soucis. Au contraire, on est même complètement d’accord avec ce qu’ils font. J’ai apprécié retrouver cette sensation dans cette nouvelle saison. Vivement la prochaine. » 

Roxane est, quant à elle, plus mitigée sur les personnages : « J’avais trouvé les personnages très bien travaillés dans les deux premières saisons mais j’avoue être un peu déçue par cette quatrième. On verse parfois un peu trop dans la caricature. Même si la volonté de mettre en avant les personnages féminins et leurs forts caractères (Nairobi, l’inspectrice Sierra…) me plaît, je me suis lassée de plusieurs personnages. Je dirais même que j’ai été choquée de l’évolution donnée à certains d’entre eux : Rachel Murillo, l’inspectrice chevronnée qui devient presque faible dans la saison 3 et le début de la 4 (heureusement on la retrouve un peu par la suite) et Denver qui devient un fou furieux qui frappe avant de réfléchir… ».

Finalement, cette quatrième saison n’est certainement pas la meilleure de La Casa de Papel mais les ingrédients qui ont fait sa réussite sont bien présents : des personnages attachants, criminels mais qui réussissent à nous convaincre du bien-fondé de leurs actions, une bande son incroyable, une petite chanson italienne fredonnée par Berlin (Ti Amo vient remplacer Bella Ciao dans cette quatrième partie) et une atmosphère très tendue. Qu’on ait apprécié ou pas, on attend tous la prochaine pour savoir si oui ou non nos braqueurs préférés vont s’en sortir.

Et vous, qu’avez-vous pensé de cette quatrième partie ? Dites-le nous en commentaire !

Continuer la lecture
Publicité
1 commentaire

1 commentaire

  1. Depraz

    18 avril 2020 at 8 h 21 min

    Hello tout le monde, moi je ne comprend pas l intérêt de l evolution d Arthurito, d un otage voulant s evader en un prédateur sexuel pourquoi ce revirement dans ce personnage?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Cinéma & Séries TV

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top