Choisissez votre radio
Connect with us

5 clichés sur le yoga que j’en ai marre d’entendre!


Lifestyle

5 clichés sur le yoga que j’en ai marre d’entendre!

5 clichés sur le yoga que j’en ai marre d’entendre!

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale du yoga. A cette occasion, Roxane vous partage cinq idées reçues et clichés sur cette pratique sportive et philosophique ainsi que ses réponses !

Depuis que j’ai commencé le yoga, j’ai entendu de nombreuses idées reçues dans mon entourage lorsque j’évoquais ma pratique. J’ai compris qu’aujourd’hui encore, même si la pratique du yoga est devenu un phénomène de mode, il persiste beaucoup de clichés autour de ce sport. Voici un petit tour d’horizon de ce que j’ai pu entendre et mes réponses.

 

1. Le yoga, ce n’est pas un sport, c’est mou…

C’est mon numéro 1 car c’est l’idée reçue que j’ai entendu le plus lorsque j’ai commencé à évoquer que je m’étais mise au yoga.

« Je sais pas comment tu fais, le yoga c’est mou et ennuyant. C’est pas un sport, tu transpires pas et tu te dépenses pas en faisant du yoga. »

Il est fort probable que les gens qui tiennent ce type de discours n’aient jamais fait une heure de Yoga Vinyasa ou de Power Yoga parce que je vous assure que l’on transpire (moment glamour) et que l’on sent tous nos muscles après une bonne séance.

Malheureusement, l’image du yoga comme une pratique ennuyante et clame est encore bien présente. Pour s’en détacher, il faut comprendre que le yoga n’est pas UN sport mais une philosophie dans laquelle plusieurs formes de pratiques existent. Il existe donc de nombreuses formes de yoga plus ou moins intenses, plus ou moins méditatives. Il suffit donc de choisir la pratique adaptée à nos attentes.

Parmi les formes de yoga, le Yoga Vinyasa (celui que je pratique) est un yoga dynamique qui allie mouvements et respirations dans un rythme plutôt soutenu. C’est une pratique assez sportive et qui travaille vraiment souplesse et musculature par des postures plus ou moins complexes qui s’enchaînent.

Au contraire, le Yin Yoga est une pratique plus douce qui se rapproche de la méditation et qui se concentre sur des exercices de respiration. Vous avez aussi le Yoga Bikram qui se pratique dans une salle chauffée à 40°c, le yoga pour les femmes enceintes, le yoga aérien ou encore le Paddle Yoga qui se pratique sur un paddle (croyez-moi, c’est dur!).

Comme vous le voyez, il n’y pas qu’une seule forme de yoga et certaines sont très sportives!

Et si jamais, on vous sort que le yoga n’est pas un sport, vous pouvez toujours demander à la personne en question si elle est capable de réaliser cette posture:

 

2. Les yoga est un sport de bobos qui mangent des graines

Encore une fois, un cliché que j’entends énormément. Beaucoup de personnes pensent que faire du yoga = être un bobo vegan et s’alimenter principalement de graines de chia.

Là aussi, c’est archi-faux. Certains yoggis (pratiquants de yoga) ont certes adopté un régime végétalien ou sont sensibles à leur alimentation mais encore une fois ce n’est pas une obligation. Je connais de nombreux pratiquants de yoga qui consomment de la viande, d’autres qui sont végétariens, certains ont un régime Paléo… Bref, c’est aussi varié que partout ailleurs. Cependant, je vous le concède, beaucoup de pratiquants du yoga sont sensibles à leur alimentation. Cela dit, prendre soin de son corps par le sport et par l’alimentation sont souvent liés quelque soit le sport qu’on pratique.

Entre nous, moi aussi il m’arrive de craquer sur un McDo!

L’étiquette « sport de bobos » m’agace aussi car elle est souvent utilisé de manière négative alors que le yoga est un sport ouvert à tous et ce, peu importe notre style de vie. Chacun pourra trouver une pratique qui lui correspond.

 

3. Il faut être souple pour faire du yoga

Pour ce troisième point, je dois vous l’avouer, c’est une idée reçue que j’avais également. C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a longtemps fait hésiter à me lancer dans le yoga étant raide comme un bout de bois!

Je vous rassure si ce point vous freine vous aussi, ce n’est absolument pas le cas! L’une des grandes qualités du yoga, selon moi, est que ce sport s’adapte vraiment à vous et à votre niveau. Vous pouvez très bien, en tant que débutant, suivre les mêmes enchainements qu’un yoggi plus expérimenté ou plus souple. Il vous suffit simplement de pousser les postures moins loin.

Un exemple très simple : Dans la posture appelée « foward fall » (je vous mets une photo ci-dessous), vous devez vous tenir debout et aller poser vos mains au sol. Si vous êtes très souple, vous pourrez poser vos paumes sur le sol voir même toucher vos genoux avec votre nez. Si vous ne l’êtes pas, vous pouvez simplement toucher vos genoux avec vos mains ou poser le bout des doigts au sol. Le travail sera le même.

Je rajouterais même à cela que le yoga est vraiment intéressant pour les personnes très raides (c’est mon cas) car il va vous permettre de vous assouplir. Et vous verrez, on progresse très vite!

« foward fall » si tu es très souple

 

4. Le yoga, c’est une secte

Ah! Celle-là! Elle me fait toujours sourire. Malgré la démocratisation du yoga dans nos sociétés, aux yeux de certains, la pratique est encore un sport d' »illuminés » et les enseignants sont un peu comme des gourous de secte à nous faire réciter des mantras, à parler de chakras et à finir toutes les séances par « Namasté ».

Il est vrai que le yoga est considéré comme une philosophie de vie qui va bien plus loin que les simples pratiques évoquées plus haut mais, vous vous en doutez, cela n’a rien à voir avec une secte. Il peut y avoir une dimension spirituelle et méditative dans votre pratique mais encore une fois, ce n’est pas une obligation.

Cette dimension spirituelle dépendra beaucoup du prof que vous choisirez. C’est pour cette raison d’ailleurs que je conseille aux débutants de tester plusieurs cours avec plusieurs professeurs différents afin de trouver le cadre qui leur convient le mieux.

 

5. Le yoga, c’est un sport de filles minces et riches

Trois clichés en un !

Non, le yoga n’est pas « un sport de filles »! Déjà, c’est extrêmement sexiste comme réflexion. Il n’y a pas de « sport de filles » et « sport de garçons ». Au 21e siècle, on peut arrêter avec ça?

De plus, les cours de yoga sont mixtes et de plus en plus d’hommes s’intéressent à cette pratique. Les bénéfices du yoga sont les mêmes pour les femmes et les hommes : gagner de la souplesse, renforcer ses muscles, s’étirer… C’est d’ailleurs un sport qui complète bien un programme sportif intense (running, fitness, natation…) pour ajouter une séance d’étirement.

Re-non, le yoga n’est pas un sport pour les minces! C’est vrai qu’on voit beaucoup l’image de la jeune femme, très mince en legging fluo quand on parle de yoga mais ce sont les injonctions et les diktats physiques qui créent cela. On peut faire du yoga quelque soit notre morphologie!

Le yoga est un sport de riche… Là encore c’est un raccourci. On ne va pas se mentir, le tarif des cours de yoga en studio, surtout en ville, est assez élevé et donc pas forcément accessible à tous. En revanche, de plus en plus de salles de sport proposent dans leurs plannings de cours du yoga et c’est compris dans l’abonnement mensuel. Vous pouvez aussi pratiquer chez vous avec des cours sur Youtube et ça, c’est totalement gratuit.

 

Voilà, j’en ai fini avec les 5 clichés les plus répandus sur le yoga en espérant vous avoir éclairer sur cette pratique variée et au nombreux bénéfices! Vous êtes prêt(e)s à vous lancer? Allez jeter un oeil à mon article Comment bien commencer le yoga!

Namasté !

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Lifestyle

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top