Choisissez votre radio
Connect with us

Half-pipe: Scherrer s’offre le bronze, devant Shaun White


JO 2022

Half-pipe: Scherrer s’offre le bronze, devant Shaun White

Half-pipe: Scherrer s’offre le bronze, devant Shaun White

Jan Scherrer a cueilli le bronze olympique en half-pipe à Pékin. Le St-Gallois a notamment devancé le légendaire Shaun White, 4e d’une finale dont Pat Burgener a pris la 11e place.

« Je ne pourrais pas me sentir mieux. Tout semble encore surréaliste », a lâché Scherrer. « J’ai atteint mon plus grand objectif. Que j’y parvienne lors de la dernière compétition de Shaun White et que nous nous prenions dans les bras à l’arrivée, qu’il soit submergé par l’émotion et heureux pour moi, c’est magnifique. »

En bronze lors des Mondiaux 2021, Jan Scherrer (27 ans) a effectivement signé le plus bel exploit de sa carrière. Seulement 8e des qualifications, il a réalisé un deuxième run remarquable, ponctué par une figure inédite en compétition qu’il a inventée (Double Rodeo Switch Backside Alley Oop 1080, le « Jan Tonic »).

« Le fait d’avoir réalisé que les spins en alley oop étaient ma grande force, que j’étais le meilleur dans ce domaine et que je devais miser sur cette force est un élément important dans ma progression », a-t-il expliqué. « Cela aurait été une erreur d’imiter les autres et de ne pas capitaliser là-dessus. »

La fierté de Shaun White

Jan Scherrer a récolté 87,25 points grâce à sa deuxième manche. Soit 2,25 de plus que Shaun White, qui a chuté sur son troisième passage et quitte ainsi la compétition sur une décevante 4e place. Triple champion olympique, le Californien avait terminé au même rang en 2014 à Sotchi, où l’or était revenu au Zurichois Iouri Podladtchikov.

« Je voulais plus, évidemment », a lâché Shaun White (35 ans). « Je suis quand même fier de ce que j’ai fait. Je ne peux pas m’empêcher de penser que si j’étais monté sur le podium en troisième position, j’aurais voulu être deuxième. Si j’avais été deuxième, j’aurais voulu la première place. C’est juste le combattant qui est en moi. J’en veux toujours plus. Mais je suis fier. Quatrième, c’est génial ».

Hirano succède à White

Le titre est revenu à Ayumu Hirano, crédité de 96,00 points sur son troisième passage grâce notamment à un Triple Cork 1440. En argent à Sotchi en 2014 et en 2018 à PyeongChang (derrière Shaun White), le Japonais de 23 ans a devancé l’Australien Scotty James, qui menait le bal avec ses 92,50 points obtenus sur son deuxième run.

Ayumu Hirano est le premier et seul snowboardeur de la planète à avoir réussi en compétition un Triple Cork, qu’il a posé sur les trois runs de la finale. Vainqueur des X-Games à Aspen l’an passé, il avait été devancé il y a quelques semaines à ces mêmes X-Games par Scotty James, qui s’était paré de bronze aux JO 2018.

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans JO 2022

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top