Choisissez votre radio
Connect with us

Nouvel outil pour Airbnb contre les fêtes illicites


Airbnb anti-fête

Lifestyle

Nouvel outil pour Airbnb contre les fêtes illicites

© Cottonbro

Nouvel outil pour Airbnb contre les fêtes illicites

On te parle souvent de la célèbre plateforme de location d’hébergements Airbnb qui nous surprend toujours avec des logements incroyables et insolites.

Mais tout n’est malheureusement pas toujours rose et c’est également le cas pour Airbnb qui rencontre des difficultés depuis quelques années avec les fêtes clandestines organisées dans les biens loués.

Des déboires fâcheux pour Airbnb

On ne le sait que trop bien, tout le monde n’est pas toujours bien intentionné… Et il s’avère que la plateforme Airbnb et surtout certain.e.s hôte.sse.s proposant des biens en location en ont fait les frais.

En effet, plusieurs problèmes ont été soulevés par des propriétaires après certains séjours. Il est malheureusement trop souvent arrivé que les locataires organisent des fêtes prohibées et que les lieux soient dégradés et le voisinage dérangé…

Airbnb fête

Photo by No Revisions on Unsplash

Plus grave que cela, un drame a eu lieu à l’automne 2019 en Californie lors d’une fête organisée dans une maison louée via Airbnb. Cinq personnes ont perdu la vie lors d’une fusillade. Un fait divers qui a profondément choqué et nuit à la réputation de la plateforme.

Depuis, la société met un point d’honneur à prendre des mesures drastiques pour limiter au maximum les risques liés aux fêtes illicites.

Détecter les usager.ère.s à risque

Airbnb a annoncé sur son blog la mise en place de sa nouvelle technologie « anti-fêtes ». Celle-ci sera effective en Amérique du Nord, plus particulièrement aux Etats-Unis et au Canada.

Le but ? Permettre à la plateforme d’identifier de manière automatique les utilisateur.trice.s qui louent un logement uniquement dans le but d’y faire la fête avec leurs proches.

Fête Airbnb

© Cottonbro

Comment ? Un algorithme analyse différents éléments lors de la réservation, comme la date de création du compte, les avis reçus, la distance qui sépare le bien du domicile, la durée du séjour et si la location est prévue en semaine ou en weekend.

Si ces facteurs indiquent un potentiel risque de débordement, la réservation est bloquée. L’usager.ère pourra toutefois se tourner vers une chambre privée, l’hôte.sse étant généralement présent.e, ou la location d’une chambre d’hôtel via Airbnb.

Des précédents tests concluants

Cette technologie est l’optimisation d’une précédente, testée en Australie depuis quelques mois. Et selon les informations révélées par Airbnb, elle se serait révélée efficace et aurait permis une baisse de 35% des fêtes non-autorisées.

Aux Etats-Unis, une alternative proche était déjà en application depuis 2020 mais uniquement pour les moins de 25 ans, utilisateur.trice.s qui sembleraient les plus à même d’organiser des fêtes dans des logements loués.

Néanmoins, Airbnb a conscience qu’aucun programme n’est parfait et certaines personnes pourraient malencontreusement se voir limitées par ce nouvel outil.

La plateforme espère cependant que cette nouvelle technologie permettra de continuer son combat contre les fêtes, qui rappelons-nous sont définitivement devenues interdites cette année.

Que penses-tu de ce nouvel outil ? Es-tu favorable à son utilisation ou non ? Dis-le nous en commentaire 👇🏻

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Lifestyle

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top