Choisissez votre radio
Connect with us

L’Argent. Les fermetures ont été bénéfiques aux économies


La Story

L’Argent. Les fermetures ont été bénéfiques aux économies

L’Argent. Les fermetures ont été bénéfiques aux économies

Tous les soirs, vous partagez votre Story sur One FM de 19h à 19h30. Avec la pandémie, beaucoup de jeunes et/ou d’étudiants ont perdu leur job, leur stage ou même leur apprentissage. À cause de cela, les revenus sont moins conséquents qu’avant le Covid et il est parfois compliqué de joindre les deux bouts. Mais qui dit pandémie, dit plus de sorties, plus de restaurants, plus de bars… ce qui a permis à plusieurs jeunes de réaliser des économies !

Beaucoup d’étudiants ont un petit job à côté de leurs études pour pouvoir subvenir à leurs besoins, payer le loyer, voire même financer leurs études. Hier soir, vous aviez la parole au micro de One FM pour nous partager votre témoignage à ce sujet, qui pour beaucoup est délicat ces derniers temps.

Crédit : KEYSTONE ATS

La pandémie a permis d’économiser de l’argent pour certains

Céline, 30 ans, au chômage dû à la pandémie, est, pourtant, dans ce cas-là, « pas de restos ça change quand même tout […], mais le chômage est là pour nous aider. » Certains rituels que les gens avaient l’habitude d’avoir avant et qu’ils n’ont plus maintenant, leur ont permis de mettre des sous de côté : « je n’ai plus besoin de sortir la voiture n’importe où, comme tout est fermé. Maintenant je fais tout à pieds et c’est bien plus simple » nous a expliqué Céline.

Mais une fois que choses reprendront comme avant, est-ce que le style de vie va changer ? « Non, je ne pense pas, parce que ça serait bien pour moi de continuer à faire attention. » nous confie Céline.

Loïc, 24 ans constructeur de voie ferrée aux CFF, a pu pas mal économiser et prendre son appartement : « Avec la fermeture des commerces, des restaurants ou autres, j’ai pu beaucoup économiser et j’ai réussi à me prendre un appartement et partir de chez mes parents. »

La difficulté de la recherche d’emploi est aussi une conséquence

Bien qu’elle arrive à économiser à gauche à droite, sa plus grande difficulté est la recherche d’emploi pour Céline. Étant conceptrice 3D dans la joaillerie, elle peine à trouver : « Déjà que j’ai un job qui ne court pas les rues, les gens ne cherchent pas ou ils ne veulent pas de place fixe. Le télé-travail serait idéal pour moi. Mais malheureusement il n’y a rien. Depuis mai l’année passée, je suis au chômage. »

La pandémie a rendu la recherche d’emploi plus compliqué pour les jeunes. « Aucune place de stage ou d’apprentissage, on est en train de sacrifier nos jeunes c’est inadmissible » nous dit Nathalie.

Avec la reprise petit à petit de certaines entreprises, on peut espérer que les personnes en recherche d’emploi ou de stage puissent retrouver quelque chose rapidement.

Ce soir, vous avez rendez-vous de 19h à 19h30 sur One FM pour parler des problèmes que l’on peut rencontrer durant cette pandémie. Si vous voulez témoigner c’est par ici que ça se passe !

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans La Story

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez One FM sur tous les supports

écrans
To Top